UNCR University
du Cercle de Réflexion des Nations
(Académie de Formation de la Paix)

  1. L’appellation
  2. Les initiales UNCR University proviennent de “United Nations Cercle de Réflexion”, première appellation donnée au Cercle de Réflexion, parce qu’il a été inauguré aux Nations Unies en 1994 et qu’il s’est depuis développé en son sein.
    L’Université, créée en Janvier 2000 à l’ONU et qui fonctionne comme un Département du Cercle de Réflexion des Nations, a conservé les initiales UNCR depuis le changement de nom de l’organisation, lors de l’adoption de sa nouvelle Charte en 2008.
    Ce nom a été conservé en raison de la réputation que l’université a acquise. En effet, elle est la seule à fonctionner (sélection des étudiants et des programmes) dans le cadre des Nations Unies, en liaison directe avec ses Etats Membres et Observateurs. En raison de cette proximité, ajouté au fait que cette université propose des formations uniques au monde et de très haut niveau sur la paix, il est apparu naturel et logique de lui conserver sa dénomination première.

  3. Le logo
  4. Aussi le logo de UNCR University est celui du Cercle de Réflexion des Nations.


    L’Homme les bras ouverts, uni à l’univers (le cercle), protège la terre (le carré). Debout, il relie le ciel et la terre, réhabilité dans sa dignité et son intégrité.
    On retrouve dans cette symbolique l'équivalent du « shì » et de l'idéogramme chinois désignant les hommes de bonne volonté et de grande aptitude, qui sont des lettrés, des sages, des penseurs et des réalisateurs. Les leaders (les responsables idéals) de tous les pays (les nations), se retrouvent (le cercle) pour protéger la survie de la planète terre et la vie des êtres humains contre toute sorte de destruction (guerre, etc.).
    Les “Leaders sans Frontières” que sont les docteurs en Administration de la Paix ont cet esprit lorsqu’ils réalisent leurs projets concrets pour la paix, dans le cadre de leur thèse.
    C’est la raison pour laquelle, avant toute formation, les doctorants sélectionnés doivent signer un engagement moral, mis au point en 2002 par des représentants des missions permanentes à l’ONU, texte qui insiste sur la sincérité et la profondeur de l’engagement pour la paix.

  5. L’Académie de formation de la Paix
  6. Cette université est une Académie, c’est-à-dire une assemblée de docteurs pour la paix reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller au fonctionnement éthique de leur discipline. Pour ce faire, l’Académie a vocation à faire publier les thèses sur la paix qui auront été mises en œuvre sur le terrain.             
    Cette Académie est spécialisée dans la formation de 3ème cycle sur la paix (Doctorat, PhD).
    Il ne semble pas exister d’enseignement équivalent, avec ce niveau d’étude. En effet, ces programmes sont innovants et assortis d’une application pratique, à savoir un projet concret pour la paix, qui doit ponctuer et parachever les recherches des doctorants.
    L’ONU, quant à elle, offre une formation à travers ses départements de l’UNITAR et des Opérations de Maintien de la Paix, mais ne délivre aucun diplôme universitaire. A ce jour, seulement 28 Masters, limités à des branches de la paix (gestion des conflits, sécurité internationale, médiation ect..) sont proposés par quelques universités dans le monde.
    La formation complète pour la paix dispensée par UNCR University est par conséquent unique. C’est pourquoi elle s’est distinguée en prenant la forme d’une Académie, pour intégrer l’esprit de corps dans une dimension morale.

  7. Sa reconnaissance internationale
  8. Depuis le “General Agrement” sur le programme de PhD en Gouvernance Internationale et en Développement durable signé au Viet Nam le 13 octobre 2005 avec les Nations Unies (UNITAR),  l’UNCR University/CRN bénéficie de la reconnaissance internationale des 194 Etats Membres et Observateurs de l’ONU.



    Signature du General Agreement avec l’UNITAR (ONU)

    Le 14 novembre 2010, M. Jean Gazarian, ancien Directeur des Affaires à l’Assemblée Générale des Nations Unies et dirigeant à l’époque de l’UNITAR (ONU) New York qualifiait cette formation de “ programme très réussi”.
    De plus, depuis 1998, 42 Etats Membres et Observateurs des Nations Unies ont participé activement à la Commission des Leaders sans Frontières pour se prononcer sur la sélection et l’élaboration des programmes pour la paix, à savoir : l’Algérie, le Bangladesh, le Bénin, le Brésil, le Brunei Darussalam, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap Vert, la Chine, Chypre, les Comores, la République du Congo, l’Ethiopie, Fiji, la Guyane,, la Géorgie,  la Grèce, Haïti, l’Iran,  la Jamaïque, le Kyrgyzstan, le Lesotho, Madagascar, la Malaisie, le Mali, les Iles Marshall, le Mexique, la Mongolie, le Mozambique, le Niger, l’Ouganda, le Pakistan, les Philippines, la Pologne, le Portugal, la Fédération de Russie, le Rwanda, , le Saint Siège, la Serbie, Trinité Tobago, la Tunisie et Viet Nam.
    En ce qui concerne les Etats Unis, SANTPRAN Texas a précisé que le programme sur la paix de UNCR University est “comparable à un PhD offert par un établissement accrédité d’enseignement supérieur aux USA”; et ce, dans un rapport d’expertise du 9 aout 2016, validé par le Département de l’Education de l’Etat de Floride.


    Au Royaume du Maroc, un accord cadre a été signé en 2006 avec Aklhawayn University, du Roi Mohammed VI, pour la formation sur la paix.

  9. Le fonctionnement
  10. L’UNCR University suit naturellement le fonctionnement du Cercle de Réflexion des Nations, défini dans sa Charte de 2008 avec un Département interne du Conseil d’Organisation, qui se présente comme suit:

    • Président/Doyen de l’Université : Pr.Michel Thao Chan, PhD, DBA
    • Président Exécutif et Directeur de l’Ecole Doctorale : Pr. Jean-Luc Pérez, PhD
    • Directeurs des Programmes et du corps professoral:  Pr. Thao Le, PhD ; Pr. François Gaucher, DBA ; Dr. Kim Lee ; Dr. Soraya Ayouch
    •  Secrétaire Générale : Dr. Kieu My Pérez

    UNCR University a été l’une des premières universités, au début des années 2000, à proposer une formation via internet à ses doctorants, sélectionnés aux Nations Unies, afin de former directement des “Leaders sans frontières” animés de dynamisme, d’amour de leur ”Mère-patrie” et de leur désir ardent de construire la paix dans leur propre pays.
    De plus, des séminaires périodiques sont organisés pour permettre de réunir les doctorants et leurs travaux en faveur de la paix et de favoriser ainsi le brassage des cultures et des expériences.
    Le centre des décisions d’UNCR university est situé à l’ONU, dans le cadre des commissions spécialisées, en présence des représentants de certains Etats Membres et Observateurs des Nations Unies, là où le Cercle de Réflexion des Nations est né et s’est développé.

  11. Les programmes
  12. Deux diplômes de Doctorat sont proposés :

    A- Le PhD en Gouvernance Internationale et Développement Durable

    Ce doctorat s’adresse aux gouvernants en exercice de tous les pays (Premier Ministre, Ministres, Secrétaires d’Etat) ainsi qu’aux dirigeants de grandes entreprises internationales
    Ce programme a été conçu pour aider les gouvernants à mieux appréhender et à résoudre  la complexité de la gouvernance internationale et de la protection d’une planète mondialisée.
    Le programme prévoit d’alterner des stages courts et un suivi via internet, pour ne pas perturber les activités politiques des gouvernants en exercice.
    Ce Doctorat a été présenté le 1er mars 2006 au Siège de l’ONU à New York, en présence des représentants de 19 pays et de l’UNITAR (ONU).



    Présentation du programme de PhD à l’ONU


    Une vingtaine de gouvernants ont fait connaître leur candidature à ce programme ; les pays concernés sont l’Afghanistan, le Burundi, la Centre Afrique, les Comores, la République du Congo, l’Ethiopie, Madagascar, le Malawi, la Namibie et les Seychelles.
    Ces candidatures n’ont pas été encore sélectionnées, car ce programme a été différé.
    Toutefois, le programme de formation est bien effectif et prévoit 9 modules de collaboration possible avec les Nations Unies.

    B- Le Doctorat en Administration de la Paix

    Ce doctorat est ouvert aux diplômés du monde, (d’un niveau Master, toute discipline confondue) qui ont acquis 10 ans d’expérience et qui sont fortement motivés pour la paix.

    L’enseignement théorique se déroule sur deux ans,  auquel il faut ajouter au moins deux années supplémentaires pour la préparation et la soutenance d’une thèse, qui doit aboutir à un projet concret pour la paix et que le doctorant doit impérativement mettre en œuvre pour obtenir la délivrance du diplôme.
    Le programme théorique inclut toutes les composantes majeures en faveur de la paix et ce, dans tous les domaines. C’est une formation éclectique et complète.
    Depuis 2002, 43 doctorants sélectionnés aux Nations Unies (promotions Dag Hammarskjold et Sergio Vieira di Mello) ont reçu cette formation, réunis également dans le cadre de trois séminaires à Paris, à Longview (Etats Unis) et à Rabat (Maroc). Ces doctorants viennent de 14 pays africains.


    Doctorants aux Seminaires de Paris et Rabat


    Tout récemment, en 2016, a été ajoutée la promotion spéciale Jean Gazarian qui s’adresse à des doctorants qui ont déjà atteint un très haut niveau d’étude (en cours de doctorat ou d’agrégation) et qui ont accompli des activités notables pour la paix. Ils sont alors dispensés de la formation théorique de deux ans sur la paix.
    Cette promotion est spéciale, car elle met en place des cotutelles entre UNCR University et d’autres universités dans le monde. Le doctorant soutient une seule thèse, devant un seul jury, mais obtient deux diplômes de Doctorat : l’un dans la discipline choisie (Philosophie, Sociologie, Sciences, Littérature ou toute autre discipline), l’autre en Adminstration de la Paix. Ces thèses devront être également ponctuées par un projet concret sur la paix à mettre en œuvre.
    Ce système valorise les thèses de doctorat afin de les rendre visibles et dynamise l’apparition de projets originaux pour la paix
    A ce jour, cinq thèses de doctorats, en cotutelles interuniversitaires, en Europe et en Afrique, ont été initiées en langue française, mais ce dispositif va prochainement être étendu à la langue anglaise.
    L’objectif est de multiplier ces formations pour voir naître des ”Leaders sans Frontières”, véritables phares de la Paix dans le monde.

     

  13. Le Diplôme de Doctorat en Adminstration de la Paix Honoris Causa
  14. A deux reprises, en  2004 et en 2017, neuf Diplômes de Doctorat en Adminstration de la Paix Honoris Causa ont été attribués à de très hautes personnalités pour leur engagement exceptionnel pour la Paix (dont deux Prix Nobel de la Paix, Sa Sainteté le Pape François et trois Chefs d’Etats Africains du Burkina Faso, du Bénin et le Roi du Maroc).
    La cérémonie de remise du diplôme se déroule solennellement au Siège des Nations Unies, à New York.



    Remise des diplômes Honoris Causa à l’ONU

  15. Les effets de ces diplômes
  16. Le Diplôme de PhD En Gouvernance Internationale et Développement Durable est un outil qui permet d’aider les gouvernants en exercice à relever, pour leur propre pays, le défi de la mondialisation et du changement climatique, le regard tourné vers la paix.
    S’agisant de Premier Ministre, de Secrétaires d’Etat et de dirigeants de grandes entreprises au pouvoir, l’effet de cet outil sur la gouvernance peut être immédiat, puisqu’il s’agit, par leur thèse, d’œuvrer concrètement pour la paix et ce, dans le cadre de leurs fonctions au sein de leur gouvernement.
    Le Diplôme de Doctorat en Administration de la Paix est considéré comme un PhD (aux Etats Unies) c’est-à-dire comme le plus haut diplôme de 3ème cycle. Il ouvre donc des possibilités de carrière dans les organisations gouvernementales, humanitaires et internationales.
    De plus, le fait d’imaginer et de mettre en œuvre dans leur pays un projet pour la paix transforme ces doctorants en véritables entrepreneurs, dirigeant leurs propres ONG.

  17. Les perspectives

L’objectif est de développer ces programmes et d’atteindre :

  • Pour le PhD en Gouvernance Internationale et Développement Durable la promotion de 20 gouvernants en exercice tous les 6 mois soit 400 sur dix ans.
  • Pour le Doctorat en Administration de la Paix (tous programmes confondus), la promotion de 50 doctorants tous les 6 mois soit 1000 en 10 ans.

Pour ce faire, il faut compléter le financement en fonds propres qui a permis jusqu’à present de sélectionner des candidats peu fortunés afin que l’argent ne soit pas un obstacle à la paix et que tous les talents puissent s’exprimer.
Si ces perspectives sont accomplies, dans l’esprit d’une Académie, on verrait se constituer naturellement un très grands réseaux de docteurs-leaders pour la paix, communiquant entre eux et allumant un peu partout sur la planète des petites flammes d’espoir pour l’Humanité.


Avec une seule bougie on peut en allumer plus de cent

 

New York le 10 juillet 2017

Toutes les informations contenues dans cette note sont développées dans le Web Site: www.cercledereflexion.org aux touches sous le titre “Académie de Formation de la paix UNCR University”